Jalons dans l’histoire de la Reka

Une success story en accéléré

1939
1940
  • Introduction du timbre voyage de 1 franc
1946
  • La vente des timbres voyage passe le cap des 10 millions de francs
1949
  • Introduction du timbre voyage de 5 francs
1954
  • Premier contrat de travail collectif (industrie du chocolat) avec vente de timbres de voyage (jusqu’à 25 % de rabais)
1955
1964
  • La vente des timbres voyage passe le cap des 50 millions de francs
  • Inauguration du premier village de vacances Reka à Albonago
1966
  • Passage des timbres voyage aux chèques Reka de 10 francs
  • Ouverture des villages de vacances Reka de Montfaucon et Zinal
1969
  • Ouverture du village de vacances Reka de Wildhaus
1974
  • Ouverture du village de vacances Reka de Bergün
1975
  • Ouverture du village de vacances Reka de La Lenk
1976
  • La vente de chèques Reka passe le cap des 100 millions de francs
1987
  • La vente de chèques Reka passe le cap des 200 millions de francs
  • Les nuitées en logements de vacances Reka passent le cap des 500'000
1988
  • La Reka achète un village de vacances à Magadino
1989
1990
1992
  • Acquisition du village de vacances de Brissago
  • Plus de 500 familles bénéficient de vacances gratuites
1993
1994
  • Ouverture du village de vacances Reka de Hasliberg
  • La vente de chèques Reka passe le cap des 300 millions de francs
1995
  • Les nuitées en hébergements Reka passent le cap du million
  • Acquisition d’objets de villégiature à Leysin, Grindelwald et Rougemont
1998
  • Ouverture du lotissement de vacances de Madulain
1999
  • Emission d’une nouvelle série de chèques Reka (10 et 50 francs)
  • Emission du Reka Rail (10 et 50 francs)
  • Acquisition de 31 logements dans le lotissement de vacances de Pany (GR)
2000
  • La vente de chèques Reka passe le cap des 400 millions de francs
2001
  • Le village de vacances Reka de Montfaucon est agrémenté d’un espace bien-être
2002
  • Abandon des activités d’édition Reka, y compris la vente de l’indicateur officiel
2003
  • Les ventes passent le cap du 500 millions de francs (493 millions de francs en chèques Reka et 13,5 millions de francs en Reka Rail)
2004
  • Location des 44 logements au Swiss-Holiday Park, village de vacances Reka de Morschach
  • Plus de 1000 familles bénéficient de vacances gratuites
2005
  • Ouverture du village de vacances Reka de Disentis
2006
  • Lancement sur le marché de la Reka-Card, moyen de paiement électronique La Reka reprend la location de 63 appartements des auberges familiales et de 36 logements d’UNIA
  • Lancierung e-Marktplatz für Schweizer Ferienwohnungen
2007
2008
  • Ouverture du nouveau village de vacances Reka d’Urnäsch
  • Ce lotissement de vacances familial de 50 appartements, construit et financé par Feriendorf Urnäsch AG et loué par laReka pour ces 25 prochaines années, est tout entier dédié à l’agriculture
  • La vente de l'argent Reka (chèques Reka/Reka Rail) passe le cap des 600 millions de francs
2010
  • Pour la première fois, plus de 650 millions de francs d’argent Reka vendus
  • Ouverture du village de vacances Reka Sörenberg (54 appartements)
2011
  • Après 27 ans d’activité chez Reka, dont 14 en tant que directeur, Werner Bernet se retire et profite du droit à la retraite anticipée pour les collaborateurs de longue date de Reka.
    Le 1er mai 2011, Roger Seifritz devient nouveau directeur de Reka.
2012
  • En raison d’une conjoncture toujours relativement tendue, résultat commercial opérationnel mitigé mais positif
  • Nouveaux Corporate Identity et Corporate Design pour une image renouvelée dans le public
  • Fermeture des guichets clients à la Neuengasse 15
  • Finalisation de la mise en scène au village de vacances Reka Pany: Re-Ra-Rätikon
2013
  • Davantage de ventes d’argent Reka, davantage de vacances dans les villages Reka
  • Finalisation de la mise en scène au village de vacances Reka Disentis: L’aventure de l’or
2014
  • Année du jubilé: 75 ans de la Caisse suisse de voyage, Reka